Archive for septembre, 2016

Le Note 7 pourrait exploser à la charge, comme les autres…

vendredi, septembre 2nd, 2016

Comme je disais précédemment, le Note7 se confirme comme le meilleur smartphone que j’aie eu, quand soudain, 5 Note7 explosent sur la toile.

Un note7 qui a pris feu, et le câble muni de l'embout USB-TypeC.... Crédit Photo http://www.micromagazine.ma/

Un note7 qui a pris feu, et le câble muni de l’embout USB-TypeC…. Crédit Photo http://www.micromagazine.ma/

Tiens, ça faisait longtemps qu’aucun smartphone n’avait explosé à la charge. Les plus vieux se souviennent des macbook prenant feu dans les amphis, ou des quelques campagnes de rappel auxquelles ont procédé tous les grands vendeurs d’ordinateurs portables.

Faisons donc un petit point, et une analyse d’image.

Commençons par le petit point de physique-chimie. Je reconnais que la grande majorité des potaches traversent leur scolarité en vivant la physique et le chimie comme des pensums obligatoire, s’empressant d’oublier aussitôt étudiées les bases d’une technologie qu’ils manipulent et confient même tous les jours à leurs enfants, l’électricité.

Une batterie de smartphone est une batterie Lithium Polymères. Ces batteries sont assez chouettes, mais comme tout composant électrique/électronique, une batterie dispose de caractéristiques physiques 🙂

Je la ferai courte, sans entrer dans les détails.

Avantages:

  1. La quantité d’énergie transportée est excellente pour une masse donnée. On parle de rapport énergie/masse. Pour un poids donné, on a pleins de Watts, en tous cas plus qu’avec les autres technologies de batterie abordables.
  2. L’intensité de décharge est forte. On la chiffre en un multiple de C. C étant la capacité totale utile. Prenons l’exemple d’une batterie de 1000mAh. Sa capacité  permet de délivrer 1000mA, soit 1 Ampère, durant une heure, ou bien 1 mA durant 1000 heures, ou bien 2 Ampères durant 1/2h, ou encore 4A durant 15 minutes. Et ainsi de suite. Dans l’autre sens, on peut charger une batterie de 1000mAh en 1000h à 1mA, ou en 100h à 10mA, ou en 1h à 1A, ou en 30 minutes à 2A, ou en 15 minutes à 4A, ou en 7 minutes 30 secondes à 8A. Ça accepte de plus ou moins forts taux de décharge comme de charge.
  3. L’autodécharge est faible. Une fois chargée elle tient cette charge assez longtemps si on ne s’en sert pas.
  4. Il n’y a pas d’effet mémoire. Les plus jeunes d’entre nous n’ont pas connu la technologie de stockage au Nickel des premiers téléphones mobiles, plus grosse  en taille et volume, et souffrant d’une mémoire à mi charge si on ne la vidait pas explicitement assez souvent.

Inconvénients:

  1. Le nombre de cycles de vie est fini. Au bout d’un certain nombre de cycles, la batterie s’essouffle et ne tient plus la charge, voyant sa tension s’écrouler bien plus vite. On perçoit une batterie « qui se vide plus vite que d’habitude ». Ce nombre de cycles est d’autant plus faible que l’on décharge les batteries à fort taux de décharge (beaucoup d’Ampères en peu de temps) et qu’on les charge à haut ampérages (beaucoup d’Ampères en peu de temps), ou qu’on les laisse bêtement chauffer au soleil sous le pare brise…
  2. Ça s’use même si on ne s’en sert pas. Pas de beacoup, mais tout de même un peu.
  3. Il faut vraiment faire attention à la charge.

Ensuite, restons sur les batteries de smartphone, à une seule cellule, parce que les smartphones s’en contentent. Pour disposer de plus d’énergie sans augmenter l’ampérage dans un appareil plus consommateur, on placera les cellules en série pour augmenter la tension, ou en série pour augmenter la charge totale, sachant qu’une cellule a du mal à avoir une trop grosse taille, car ce n’est jamais qu’un stroma de stockage entre 2 électrodes, qui ne doit mécaniquement pas bouger…

Donc, revenons à notre batterie de smartphone. Communément, il s’agit de technologie Lithium Polymère, mais ce terme cache une ribambelle de technologie de batteries Lithium Ion

  • Li-CO: Lithium Cobalt Oxyde. Se charge lentement, et se vide lentement. Explose volontiers. On oublie.
  • LiMn2O4: Lithium Oxyde de Manganèse. Idéal pour le modélisme avec une structure en 3D étalant l’échauffement et permettant des forts Ampérages de charge/décharge. Pas plus de 80°C sinon bobo. C’est la batterie des voitures hybrides récentes. Tension caractéristique de 3,70V, variant de 3.0V (vide) à 4,2V (pleine), morte à 2.5V.
  • Lithium de Nickel Oxyde de Manganèse ou LiNiMnCoO2. Se charge et se décharge lentement (1C), mais dure longtemps (1000 à 2000 cycles)
  • Lithium Nickel Cobalt Aluminum Oxide (LiNiCoAlO2)
  • Lithium titanate (Li4Ti5O12)(Ouf) Durent trçs longtemps, mais faible charge et lourdes. Acceptent des forts taux de décharge.

La concurrence est sévère sur le marché des batteries de modélisme, et c’est à qui cachera dans sa batterie les anodes permettant la plus forte intensité de charge et décharge, sans compromettre la durée de vie.

Pour résumer, en moyenne, une cellule Li-ion a une tension chargée de 3,7V, avec un petit pic à 4.2V entre 95 et 100% de charge. Elle restera durant 85% de sa durée de décharge entre 3,7 et 3V, et ensuite il faudra arrêter de tirer dessus, car si sa tension descend en dessous de 2,7V environ, la batterie est bonne à recycler.

Le problème à la charge est que si la tension appliquée (pour la recharger) aux bornes de la cellule Li-Po dépasse 4.2V, la batterie prend feu, et peut exploser durant sa combustion. Et oui, il ya pleins d’oxygène dans l’anode.

Prenons donc ce pauvre ère, celui de la photo. Plutôt que d’utiliser le cable et le chargeur d’origine, il a pris une chargeur (que l’on ne voit pas) et un cable non d’origine.

Juste pour info, le chargeur d’origine dit « Fast Adaptative Charging » délivre 2A sous 5V ou bien 1.87A sous 9V, soit entre 10 et 16.86W. Supposons que le smartphone percoive du 9V comme possible, l’intensité à intérêt de rester bien cadrée à ces 1.87A, sous peine d’explosion des Watts, qui peuvent entraîner une sortie du domaine d’alimentation des composants de charge, et une surtension, et donc une explosion.

Utilisez toujours le chargeur d’origine livré avec votre précieux à 850 balles. N’allez pas risquer le drame pour un chargeur à 5€.

Le chargeur du Note7, le EP-TA20EWEEU, est pourtant présent dans les boites depuis le Note4 mais n’est même pas référencé sur le site de samsung. Il va y avoir du stagiaire qui va prendre… On le trouve à la Fnac pour 12€

Samsung EP-TA20EWEU

Allez, dans le doute, offrez vous un sac de charge pour batterie Li-Po, si votre smartphone a un problème à votre table de chevet, ça limitera les dégâts et évitera l’incendie. Voici une photo de ma pochette à moi. On devrait pouvoir charger un laptop 13′ dedans sans problème. 25x33cm. Un hangar. Que dis-je, une nef de cathédrale.

Lp-Guard-25x33cm

Et voici un lien pour en trouver pleins de toutes les tailles et à vil prix, de 3,25€ à 1,85€.

http://www.hobbyking.com/hobbyking/store/__1114__85__Batteries_Accessories-Lipo_Safe_Bags.html

Bon, ce soir, pour ne pas tenter le diable, je charge sur le chargeur et cable d’origine dans la pochette, pour dormir tranquille, et de jour j’utilise mon Note7 comme outil de travail.

Le Galaxy Note7, vers une certaine approximation de la perfection ?

jeudi, septembre 1st, 2016
S7e-Note7

Le Samsung Galaxy S7 Edge et le Note7

Mon Note 4 étant en panne d’écran après une montagne russe un peu trop violente (vous savez, la poche, le siège baquet, et quelques g positifs de trop), j’ai été contraint par l’adversité de pré commander le Note 7. La vie est trop dure, vraiment, parfois. Vraiment.

Le Samsung Galaxy S6 Edge + et le Note7

Le Samsung Galaxy S6 Edge + et le Note7

Je l’ai depuis le 30 août après midi, et le satisfecit se profile. J’attend ma prochaine garde pour émettre un avis définitif, en terme de consommation, mais voici ce que je peux en dire pour l’heure, en vrac.

  1. Le modèle de base dispose de 64Go de mémoire d’un tout nouveau modèle ultra rapide, et les 4Go de mémoire permettent une réactivité jamais vue dans mon expérience.
  2. le modele dont je dispose est un modèle européen a processeur Samsung Exynos 8890 à 8 coeurs 64-bits, 4 « lents » à basse consommation ARM (de 0,2 à 1.59Ghz), et 4 « hyper rapides » optimisés Samsung (jusqu’à 2,6GHz), en gravure 14nm. Il n’y a que 3 détenteurs de la technologie de gravure à 14nm et moins, Samsung, TSMC (Taïwan) et Intel. Une usine grave en 14nm aux US, global foundries, mais sous licence Samsung.
  3. L’écran est « edge » sur les côtés, comme les S6 et S7 edge, mais avec un décalage moindre. L’écran descend moins sur les côtés. La solidité en cas de chute en sera sans doute améliorée, tant la chute sur ces bords est le talon d’Achille de ces écrans edge.
  4. Le smartphone est plus léger que le Note 4, et aussi significativement plus étroit, tout en conservant la dimension totale de l’écran. Il semble plus haut et plus étroit, mais il n’en est rien en hauteur. La tenue à une seule main est vraiment améliorée. Tous ceux qui coincent le bord inférieur droit dans le creux entre l’annuaire et le petit doigt pour manipuler leur Note [3|4] voient de quoi je veux parler. Le smartphone dispose de la même taille d’écran tout en etant plus petit en dimensions et plus léger. Et plus fin aussi.
  5. En substance, c’est un Galaxy S7 edge un peu plus grand avec un stylet. J’y reviendrai.
  6. Le scanner d’empreinte, qui n’exige plus de faire glisser le doigt comme sur le Note 4, fonctionne à 100% en un éclair.
  7. Si l’on l’accepte quand il le propose, le téléphone n’exigera plus de code de déverrouillage ou d’empreinte digitale dans la voiture dès lors qu’il est lié au Bluetooth de la voiture. C’était déjà présent sur le note 4, mais il fallait le cocher explicitement dans les réglages. Maintenant il vous le propose. Plus besoin de s’astreindre à déverrouiller son smartphone fixé sur son support, il considère qu’étant à portée du Bluetooth de la voiture, il doit rester déverrouillé.
  8. Le stylet est juste encore meilleur que celui du Note 4, lequel était déjà meilleur que celui du Note 3, etc. Cette démarche d’amélioration par itération fait clairement la preuve de son bon sens. Il suffit de sortir le stylet (un clic, il se déplie, on le tire de son logement, idem dans l’autre sens, on l’insère jusqu’au bout et on re clique sur l’embout pour le bloquer), sortir le stylet téléphone verrouillé pour pouvoir prendre des notes directement sur l’écran du téléphone « éteint ». Juste pratique.
  9. Le smartphone est étanche à la poussière et à l’eau jusqu’à 1 mètre. Les amateurs de sports aquatiques et les maladroits apprécieront.
  10. Le smartphone  tourne en Android 6.0.1 (Marshmallow). En tant que dernier modèle tout en haut de la gamme Samsung, il sera logiquement dans les tous premier à passer sous Android 7 (Nougat) qui comprendra un tout nouveau système de mise a jour de sécurité au fil de l’eau grâce a une logique de mise a jour complètement revue. Pour l’heure, mettre à jour un smartphone Android exige de laisser télécharger la mise à jour, puis d’accepter celle ci, ce qui provoque le reboot du smartphone en mode « recovery » avec le petit bugdroid vert au dodécaèdre tournant dans le ventre, puis reboot automatique dans la nouvelle version, avec recompilation automatique de _toutes_ vos applications, avant d’enfin vous rendre un outil utilisable. Inutile de dire que si vous avez 240 applications installées, ça prend un quart d’heure minimum, pendant lequel votre téléphone est complètement bloqué sans que vous ne puissiez recevoir ni passer un coup de fil. Android Nougat utilisera 2 partitions système, la principale et la secondaire, pour mettre à jour votre téléphone sans l’immobiliser, de façon transparente. Par ailleurs, la longue et pénible (mais indispensable) phase de re compilation des applications sera rendue inutile par un mécanisme de compilation dit « just in time » au vol lors du premier lancement.  J’en suis où déjà? J’avais dit en vrac, alors c’est en vrac. A oui, 11.
  11. L’appareil photo est juste à pleurer de bonheur des larmes de sang sur l’autel du très haut en psalmodiant des vers en sanskrit. Sans déconner, ça déchire tout ce que j’ai vu.
  12. Le smartphone prévoit deux modes d’économie d’énergie dont le premier niveau prévoit de passer l’écran, qui affiche 1440×2560 pixels d’origine, en juste Full HD 1080×1920, avec plus de 2h d’autonomie prévue a la clé.
  13. Une foule de fonctionnalités optionnelles sont présentés, comme le déverrouillage par scanner rétinien, pour se la péter grave en soirée, ou une optimisation active du son en fonction de votre audiogramme (j’ai testé, l’engin vous fait un vrai examen audiogramme en stéréo, un dessert) ou même une optimisation active vidéo éventuellement même en HDR, sur Netflix notamment.
  14. Le pack Office Microsoft est livré d’origine, avec Word, Excel, PowerPoint. J’utilise Sheets de Google pour éditer ma comptabilité avec fichiers directement dans le cloud Google disponible en live pour mon comptable, mais je vais essayer voir ce que ça donne.
  15. J’ai activé l’option d’activation automatique, réglable en heure et intensité, d’une diminution de l’émission de lumiere bleue à partir de 21h dans mon cas, pour diminuer l’exposition à ces fréquences qui influent sur la sécrétion de mélatonine et peuvent éventuellement gêner le sommeil quand on rentre chez soi pour une courte nuit entre 2 gardes.
  16. Le logiciel de mail prévoit une façon simple de régler la taille d’affichage des polices pour les quadragénaires. Je n’en ai pas besoin, pour l’heure protégé par ma myopie, mais c’est utile.
  17. Pour ceux à qui ça ne suffit pas, le stylet prévoit une fonction de loupe super efficace.
  18. La reconnaissance optique des caractères disponible avec le stylet est encore meilleure qu’avant.
  19. Launcher d’applications Samsung ancestral, connu pour ramer un peu, a été intégralement réécrit et il file désormais comme le vent.  J’arrête là? Non.
  20. Le stylet permet de traduire des mots au vol quand on lit un texte écrit dans une langue étrangère, de capturer une vidéo pour en faire un gif animé.
  21. La finition est juste parfaite. Aussi proche que possible de la perfection. L’iPhone 6 ne se place plus au dessus, loin de là. Les couleurs et la finition sont au moins au niveau. L’écran AMOLED, qui plus edge, et le design général rendent l’iPhone 6 si ce n’est désuet, au moins dépassé.
  22. Un dossier sécurisé est présent sur le bureau, pour y placer applications et documents à garder loin des regards indiscrets.
  23. À la différence du Note5, la trappe, étanche, de la carte Sim permet de placer aussi une carte microSD de capacité allant jusqu’à 256Go.

    J’arrête là. Je pourrais continuer encore.

    Je pourrais continuer encore un moment tellement l’apport de fonctionnalités est foisonnant. On ne peut plus dire que Samsung est un copieur, il se positionne clairement comme leader en terme de matériel  comme de design. Du reste, le prochain iPhone 7 est attendu avec un écran AMOLED de technologie Samsung, de la Ram Samsung, de la mémoire Flash Samsung. Ouf, n’en jetez plus/

    Vu qu’il est sorti officiellement hier, les vidéos en Français vont tomber sur YouTube. La comparaison avec l’iPhone 6s fait mal a la pomme.

    En attendant, la récompense de fin, voici une vidéo de 01net, une des rares disponibles en Français.

    https://youtu.be/lz6-kHLdkPQ

    Pour la route deux photos pour comparer la taille avec des S7 edge et S6 edge +

    https://www.dropbox.com/s/my98jybvekk000l/S7e-Note7.png?dl=0

    https://www.dropbox.com/s/7frhctx74a64oho/S6e%2B_Note7.png?dl=0